Planifier un appel

Vous souhaitez en savoir plus?

Il existe de nombreuses façons de faire de l'exercice, et souvent, choisir le meilleur régime de remise en forme peut être assez décourageant. L'exercice peut entraîner une augmentation ou une diminution de la glycémie, selon le type, la durée et l'intensité de l'exercice pratiqué. Aucune technique standard ne convient à tout le monde. Si vous êtes perplexe ou si vous souhaitez comprendre les différents types d'exercices et leur incidence sur la glycémie, vous êtes au bon endroit!

Pour commencer, il existe deux grandes classifications de l'activité physique - Aérobique et anaérobique:
  • L'exercice aérobique est le nom fantaisiste de l'entraînement cardiovasculaire (d'où le surnom de cardio) qui augmente la fréquence cardiaque au-dessus de la moyenne et comprend des activités telles que la marche, le vélo, la course à pied et la natation.
Nappy, Pexels
  • En revanche, l'exercice anaérobique implique une activité physique de courte durée à l'effort maximal, comme c'est le cas pour l'entraînement par intervalles à haute intensité (HIIT), l'entraînement contre résistance et les sprints. Plus précisément, cet exercice n'utilise pas l'oxygène comme principale source d'énergie (comme le fait l'exercice aérobique). Il utilise plutôt d'autres formes d'énergie stockée, telles que la décomposition du glucose, comme carburant.
Scott Webb, Unsplash

Les deux types d'exercice sont bénéfiques à leur manière, en fonction de vos objectifs de forme ou de santé. Cependant, il faut toujours tenir compte des effets que chacun d'eux peut avoir sur le corps avant de commencer un programme de remise en forme.

Exercice et diabète

Selon Diabète Canada, il est recommandé aux personnes atteintes de diabète de faire les deux types d'exercice. Ils recommandent un minimum de 150 minutes d'exercices aérobiques et deux à trois séances d'exercices contre résistance par semaine (ou une autre forme d'activité anaérobique). Il a été démontré que la probabilité de mortalité liée aux maladies cardiovasculaires chez les personnes diabétiques diminue lorsque l'activité physique régulière est associée à un entraînement cardio.

Exercice et diabète de type 1

Pour une personne non diabétique, la glycémie est généralement maintenue dans une zone étroite pendant toutes les formes d'exercice. L'insuline et le glucagon sont les hormones responsables de la modération des taux de glucose dans le sang et fonctionnent de manière cyclique. Lorsque la glycémie augmente, le pancréas sécrète de l'insuline pour aider l'organisme à stocker le glucose. Lorsque la glycémie baisse, le pancréas libère du glucagon qui signale au foie de commencer à reconvertir le glucose stocké en énergie. Pendant l'exercice, les cellules musculaires peuvent consommer jusqu'à 50 fois plus de glucose que dans les conditions de base. En réponse, le pancréas sécrète moins d'insuline et plus de glucagon pour aider le foie à libérer plus de glucose, compensant ainsi la quantité utilisée. Cette baisse de la sécrétion d'insuline est une caractéristique spécifique de l'activité aérobique, que l'on pense être principalement due à la durée du temps passé à une intensité élevée.

Gabin Vallet, Unsplash

Lorsqu'on considère une personne atteinte de diabète de type I, il est typique de constater une chute spectaculaire de la glycémie lors d'une activité anaérobique, précisément parce que l'organisme ne peut pas diminuer le taux d'insulineComme l'insuline est responsable de l'absorption du glucose dans les cellules musculaires pour qu'il serve d'énergie et que l'organisme ne la dégrade pas assez vite, tout le glucose disponible est absorbé par la cellule et n'est pas reconstitué. Cela peut entraîner une hypoglycémie peu de temps après le début de toute forme d'entraînement cardio de haute intensité. L'hypoglycémie peut se manifester de plusieurs façons, comme des tremblements, des vertiges, des sueurs, la faim et la perte de conscience, ce qui la rend très dangereuse si elle n'est pas prise en compte avant de faire de l'exercice.

Bien que l'entraînement en résistance élève la fréquence cardiaque et soit un type d'activité, il est classé parmi les exercices anaérobiques. Les recherches sur l'impact qu'il a sur le contrôle de la glycémie chez les personnes atteintes de diabète de type 1 ne sont pas claires. Mais nous savons que l'entraînement contre résistance réduit généralement les risques d'hypoglycémie, en particulier lorsqu'il est effectué avant un exercice aérobique.

Anna Shvets, Pexels

L'exercice peut également entraîner un taux de glycémie élevé, appelé hyperglycémie. Une activité de haute intensité ou de compétition peut augmenter la glycémie en raison de la libération d'hormones de stress Si votre glycémie est élevée avant l'exercice ou si vous avez des cétones, envisagez de surveiller votre glycémie plus souvent et de rester hydraté. Vous devrez peut-être retarder l'exercice et prendre des mesures pour faire baisser votre glycémie. Le fait de noter vos glycémies avant, pendant et après l'activité peut vous aider à comprendre l'impact de l'exercice sur votre glycémie. Vous devrez peut-être ajuster votre dose d'insuline, manger davantage de glucides, ou les deux. Il est préférable d'en discuter avec votre médecin.

L'équipe de Soins360

Si vous avez du mal à créer un plan d'entraînement ou un régime d'exercice, adressez-vous à votre médecin ou contactez votre éducateur(trice) en diabète. Discutez avec eux des mesures à prendre pour optimiser votre entraînement tout en évitant les taux de glycémie élevés et bas. Chez Soins360, nous avons une équipe de professionnels de la santé prêts à vous soutenir à chaque étape de votre parcours de remise en forme et nous pouvons vous mettre en contact avec les bonnes personnes.

N'oubliez pas que l'entraînement ne doit pas être difficile. Nous sommes là pour vous aider! N'attendez pas à demain et contactez-nous pour commencer le processus dès aujourd'hui.

Références:

Colberg, Sheri R., et al. “Physical Activity/Exercise And Diabetes: A Position Statement of the American Diabetes Association.” Diabetes Care, vol. 39, no. 11, 25 Nov. 2016, pp. 2065–2079., doi:10.2337/dc16-1728.

Diabetes Canada Clinical Practice Guidelines Expert Committee. Diabetes Canada 2018 Clinical Practice Guidelines for the Prevention and Management of Diabetes in Canada. Can J Diabetes. 2018;42(Suppl 1):S1-S325.

Eves, Neil D., and Ronald C. Plotnikoff. “Resistance Training and Type 2 Diabetes: Considerations for Implementation at the Population Level.” Diabetes Care, vol. 29, no. 8, 2006, pp. 1933–1941., doi:10.2337/dc05-1981.

Riddell, Michael C, et al. “Exercise Management in Type 1 DIABETES: A Consensus Statement.” The Lancet Diabetes & Endocrinology, vol. 5, no. 5, 23 Jan. 2017, pp. 377–390., doi:10.1016/s2213-8587(17)30014-1.

Shahgholian, N., KarimiFard, O., & Shahidi, S. (2015). Effects of aerobic exercise on blood glucose in continuous ambulatory peritoneal dialysis patients. Iranian journal of nursing and midwifery research20(2), 165–170.

Vieira, Ginger. “Diabetes Risk and Weight Lifting.” Healthline, Healthline Media, 12 Mar. 2019, www.healthline.com/health-news/weight-training-can-help-people-with-type-2-diabetes.

Way, Kimberley L., et al. “The Effect of Regular Exercise on Insulin Sensitivity in Type 2 Diabetes MELLITUS: A Systematic Review and Meta-Analysis.” Diabetes & Metabolism Journal, vol. 40, no. 4, 2 Aug. 2016, pp. 253–271., doi:10.4093/dmj.2016.40.4.253.

Partager l'article:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on reddit
Reddit

Planifier un appel

Vous souhaitez en savoir plus?

À lire aussi

J'ai faim ou je m'ennuie?

La faim peut surgir aux moments les plus étranges. Qu'il s'agisse de grignoter au bureau ou d'avoir envie d'un hamburger alors que le petit-déjeuner est à peine terminé, il est difficile

Lire la suite »