Le guide alimentaire Canadien est-il toujours pertinent?

Planifier un appel

Vous souhaitez en savoir plus?

En 2019, le gouvernement du Canada a publié un guide alimentaire pour aider les Canadiens à choisir leurs aliments. Il vise à améliorer la santé des individus en répondant aux besoins nutritionnels et en réduisant le risque d'obésité et de maladies cardiovasculaires. Le guide adopte également une approche moins prescriptive en renonçant au nombre de portions recommandées pour chaque groupe alimentaire. Il préconise plutôt une variété de choix alimentaires sains et met en évidence les portions recommandées pour chaque groupe alimentaire. Dans ce blogue, nous explorons certains des changements apportés au nouveau guide alimentaire canadien par rapport à la version précédente.

Produits laitiers

L'un des principaux changements apportés au guide a été la suppression du groupe alimentaire des produits laitiers. Les produits laitiers font désormais partie de la section des protéines Il est recommandé de choisir davantage de fromages à faible teneur en gras, de yogourts à faible teneur en gras non sucrés et de lait à faible teneur en gras non sucré.

Le nouveau guide recommande également de choisir plus souvent des boissons à base de soja et de plantes. En effet, ces boissons ont tendance à être plus faibles en de gras saturés, qui augmentent le taux de cholestérol LDL (ou "mauvais" cholestérol). Malheureusement, le précédent guide canadien ne proposait aucune suggestion de produits alternatifs aux produits laitiers, si ce n'est de nommer le groupe alimentaire "produits laitiers et substituts." Par conséquent, l'inclusion du soja et des produits laitiers à base de plantes donne une longueur d'avance au nouveau guide alimentaire canadien.

Polina Tankilevitch, Pexels

Fruits et légumes

Au lieu d'inclure le nombre quotidien de fruits et légumes, le nouveau guide recommande de remplir la moitié de votre assiette. Cette méthode est pratique, facile à retenir et à visualiser lors de la planification des repas. De nombreux Canadiens ont trouvé que les recommandations du précédent guide alimentaire étaient confuses et difficiles à visualiser. Cependant, il soulignait l'importance des fruits et légumes en faisant de ce groupe, la plus grande partie du guide alimentaire. Cela va dans le sens des recommandations énoncées dans le nouveau guide. Par conséquent, cette partie de l'ancien guide alimentaire est toujours pertinente, même si l'utilisation de la taille des portions peut prêter à confusion.

Engin akyurt, Unsplash

Grains entiers

Le guide 2019 recommande de remplir un quart de son assiette avec des aliments à base de grains entiers. Les grains entiers sont riches en fibres et liés à une meilleure santé cardiovasculaire, ce qui souligne une distinction importante. Cette recommandation est différente de la précédente qui préconise de ne faire que la moitié de vos produits céréaliers en grains entiers. Dans ce cas, le guide alimentaire est un peu en retard sur le guide actualisé de 2019. Il est important de choisir des produits à base de grains entiers dans la mesure du possible tout en limitant votre consommation de pains blancs, de riz et de céréales sucrées pour aider à maintenir un mode de vie sain.

Jeremy Bezanger, Unsplash

Viandes & substituts

Le nouveau guide recommande de remplir un quart de votre assiette avec des aliments protéinés et d'incorporer des protéines végétales dans la mesure du possible. Les protéines végétales sont souvent plus faibles en gras trans et saturés, qui sont associés à un taux de cholestérol élevé et aux maladies cardiovasculaires. C'est pourquoi en consommer davantage peut être un excellent moyen de maintenir un mode de vie sain.

Le guide recommande de consommer quotidiennement 2 à 3 portions de viande et substituts, tout en suggérant les haricots, les lentilles et le tofu comme exemples. Cela correspond aux recommandations mises en avant dans le nouveau guide tout en offrant une perspective plus claire sur la taille des portions. Cela permet aux individus de mieux visualiser ce qu'ils mettent dans leur assiette. 

Polina Tankilevitch, Pexels

Guide alimentaire vs. assiette

En comparant l'ancien guide alimentaire avec le nouveau guide de 2019, nous pouvons constater que, si certains changements ont été apportés, de nombreuses idées fondamentales restent les mêmes:
  • Mangez plus de fruits et de légumes que d'autres groupes d'aliments
  • Choisissez davantage d'aliments à base de grains entiers
  • Limitez votre consommation de produits laitiers ou choisissez des produits laitiers à faible teneur en gras
  • Choisissez des protéines végétales lorsque cela est possible et limitez votre consommation de viandes grasses

Comme l'ancien guide fait toujours de telles recommandations, il peut encore être pertinent aujourd'hui. Cependant, il n'est pas à la hauteur en raison de son incapacité à communiquer efficacement. L'utilisation de portions et de chiffres prête à confusion, ce qui rend difficile la visualisation de la quantité exacte d'un aliment à consommer. Il ne parvient pas non plus à être inclusif pour tous les Canadiens en se concentrant uniquement sur les aliments euro centriques et en ne proposant pas d'idées de repas sains adaptés aux différentes cultures.

Il existait d'autres versions culturelles, mais celle-ci n'était pas toujours la plus promue. Cette situation est corrigée dans le nouveau guide alimentaire simplifié qui fournit un résumé des directives alimentaires du Canada et inclut les aliments en fonction:
  • Pertinence culturelle
  • Coût
  • Disponibilité
Polina Tankilevitch, Pexels

En conclusion

Bien que l'ancien guide alimentaire fasse quelques suggestions pour une alimentation saine qui sont toujours pertinentes, ses groupes alimentaires et ses portions compliqués et son manque de diversité culturelle lui donnent moins d'impact dans la société canadienne actuelle. Le guide alimentaire 2019 explique ces directives d'une manière que tous les Canadiens peuvent facilement comprendre et intégrer dans leur vie quotidienne. Suivre les nouvelles recommandations est un excellent moyen de maintenir un mode de vie sain, de répondre aux besoins nutritionnels et de réduire le risque d'obésité, de maladies cardiovasculaires et de diabète.

Références:

Government of Canada. “Revision Process for Canada’s Food Guide.” Government of Canada, 2021, www.canada.ca/en/health-canada/services/canada-food-guide/about/revision-process.html.

Government of Canada. “History of Canada’s Food Guides from 1942 to 2007.” Government of Canada, 2021, www.canada.ca/en/health-canada/services/canada-food-guide/about/history-food-guide.html#a2007.  

Government of Canada. “Eating Well with Canada’s Food Guide 2007.” Government of Canada, 2021, www.canada.ca/en/health-canada/services/canada-food-guide/about/history-food-guide/eating-well-with-canada-food-guide-2007.html.  

Government of Canada. “Canada’s Food Guide.” Government of Canada, 2021, food-guide.canada.ca/en.

Government of Canada. “Canada’s Food Guide Eat Protein Foods.” Government of Canada, 2021, food-guide.canada.ca/en/healthy-eating-recommendations/make-it-a-habit-to-eat-vegetables-fruit-whole-grains-and-protein-foods/eat-protein-foods.

Partager l'article:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on reddit
Reddit

Planifier un appel

Vous souhaitez en savoir plus?

À lire aussi

J'ai faim ou je m'ennuie?

La faim peut surgir aux moments les plus étranges. Qu'il s'agisse de grignoter au bureau ou d'avoir envie d'un hamburger alors que le petit-déjeuner est à peine terminé, il est difficile

Lire la suite »